Journée de l’enfance : Béatrice Lomeya donne ses empreintes à la RDC et l’UA

Lecteur TRINITY

Journée de l’enfance : Béatrice Lomeya donne ses empreintes à la RDC et l’UA

La journée internationale du droit de l’enfant qui intervient le 20 novembre de chaque année, a été célébrée avec faste au jardin Botanique de Kinshasa sous le leadership du Ministre d’État, Ministre du Genre famille et enfant Madame Béatrice Lomeya Atilite avec comme thème « Je suis adolescent, je m’engage avec ma communauté de préserver l’environnement de la RDC ».

Pour marquer d’un cachet spécial qui restera dans les annales de la République démocratique du Congo, Maman Ministre d’Etat accompagnée par ses partenaires, a mené plusieurs activités. Il s’agit d’abord de planter des plantules dont les enfants prendront la responsabilité d’en suivre l’évolution au travers leurs structures « parlement d’enfants », le lancement de la nouvelle chaîne dénommée Radio Okapi enfant, un outil approprié pour que les enfants de la République expriment leurs préoccupations envers les autorités, mais aussi Béatrice Lomeya a annoncé le dépôt imminent des instruments de ratification de la charte africaine de droit de l’enfant au siège de l’Union Africaine à Addis-a-beba en Ethiopie, a appris depechesdelatshopo.com.

Dans son allocution devant des centaines de participants, Béatrice Lomeya précise les avantages que regorge chaque réalisation en commençant par des plantules qu’elle a mises en terre pour immortaliser cette journée de l’enfance. « je ne doute pas un seul instant que vous allez vous approprier cette question de préservation de l’environnement de notre pays en partageant sa pertinence avec vos paires et surtout en agissant conséquemment par l’adoption des attitudes idoines vis-à-vis de nos forêts, de nos cours d’eaux des animaux et des autres éléments de notre biodiversité. N’attendons pas demain, réagissons dès maintenant contre le changement climatique et en faveur de la préservation de la nature de notre pays et continuer à protéger toute l’humanité », a-t-elle insisté.

Pour les instruments ratifiés à soumettre sur la table de l’Union Africaine, Béatrice Lomeya note quelques avantages pour la République et pour le continent africain « ce document va permettre à la RDC d’avoir droit à la prise de parole lors des Fora concernant l’enfant organisés dans la région Africaine mais également pour fournir des rapports sur la mise en œuvre de la charte de droit et de bien être de l’enfant. »
Et de poursuivre que « Notre pays pourra partager les innombrables avancées réalisées depuis trente ans en matière de promotion et de protection de droit de l’enfant ».

Les hommages mérités ont été adressés à l’endroit du premier parent congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo président de la République et chef de l’État y compris au premier ministre sylvestre Ilunga ont eu le mérite d’honneur dans son discours.

Notons que la cérémonie a connu la présence de plusieurs personnalités et des partenaires du gouvernement congolais notamment l’organisation des nations unies pour l’enfance « UNICEF » ainsi que la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations unies en RDC Madame Leila Zerrougui.

Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *