Isiro: La Fondation Atibasayi Mutupeke à la rescousse de la société civile

Lecteur TRINITY

Isiro: La Fondation Atibasayi Mutupeke à la rescousse de la société civile

Les organisations de la société civile oeuvrant au chef-lieu de la province du Haut-uele ont été honorées le mercredi 04 novembre 2020 par la Fondation Atibasayi Mutupeke « FHAM » en sigle, une structure qui s’occupe des activités philanthropiques sur l’ensemble de la province.

La forte délégation de cette organisation avec à sa tête son initiateur, Maître Héritier Atibasayi Mutupeke président du conseil d’administration et conseiller du gouverneur Christophe baseane en charge des mouvements associatifs, a résolu ce jour, de communier avec ses pairs qui défendent les interets de la population à travers les structures de la société civile.

Au cours des échanges avec ses hôtes au restaurant le village situé au centre ville d’isiro, le patron de la Fondation FHAM a été informé des difficultés auxquelles font face les organisations de la société civile du Haut-uele. Il s’agit entre autres de l’absence de financement pour s’approvisionner en fourniture de bureau, absence des ONGs partenaires pour appuyer certains projets de développement en faveur de la population, mais aussi la faible logistique qui ne permet pas à produire un travail de qualité sur terrain.

Touché par la gravité de la situation, Héritier Atibasayi Mutupeke, étant lui-même l’émanation de la société civile, n’a pas hésité un seul instant à mettre la main dans la poche pour acheter en mode d’urgence certaines fournitures de bureau composées essentiellement de quelques cartons de rames de papier, des boîtes de tylos, des tampons, encre correcteur, pour redynamiser tant soit peut le travail des organisations de la société civile d’isiro, constate depechesdelatshopo.com.

Pour en finir une fois pour toute avec les difficultés, le président du conseil d’administration de FHAM dans sa casquette du conseiller de l’autorité provinciale a réitéré son engagement d’être le porte voix de la société civile auprès du gouverneur de province. Il a en outre invité cette dernière à soutenir sans relâche les actions du gouvernement provincial qui se bat jour et nuit pour booster le développement.

À l’issue de la rencontre, les bénéficiaires composé notamment du coordonnateur provincial de la société civile forces vives représenté par Willy Atibono, le coordonnateur de la nouvelle société civile à la personne de monsieur Kokolo Modipima ainsi que le coordonnateur de la société civile forces vives urbaine d’isiro Jean Pierre Sesenge ont tour à tour salué à cœur joie le geste de générosité de la Fondation FHAM qui arrive au moment où l’on sy attendait le moins.

Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *