Haut-uele : Les adieux d’Idambituo au grand chef Leon Somana

Lecteur TRINITY

Haut-uele : Les adieux d’Idambituo au grand baobab Leon Somana

Le corps du regretté grand chef coutumier Leon Somana Tololima Doto, le dernier de grands chefs coutumiers de l’actuelle Province du Haut-uele a été conduit à sa dernière demeure ce samedi 27 juin 2020 dans la concession familiale à Vube dans la chefferie Mayogo-Magbai à 75 kilomètres de la ville d’isiro chef-lieu de la province.

Au cours de l’oraison funèbre des obsèques, on a noté la présence de tous les notables de toutes les chefferies ainsi que d’autres couches politico administratives et de la société civile avec à leur tête Christophe Baseane nangaa, gouverneur de la province du Haut-uele.

Empeché à participer physiquement à cette cérémonie suite à l’État d’urgence décrété par le président de la République pour lutter contre la pandémie du Coronavirus, Jean-Baudoin Idambituo Bakaato, ancien Ministre et sénateur honoraire de la République et notable du Haut-uele n’a pas hésité d’organiser un deuil de sa manière à Kinshasa ou il se trouve pour suplier le repos de l’âme au seigneur de cette icône que vient de perdre la province aujourd’hui.

Dans un entretien téléphonique avec le reporter du site d’information depechesdelatshopo.net Jean-Baudoin Idambituo se dit profondément bouleversé et abattu par la disparition brutale et inatendue du grand baobab Leon Somana Tololima qui selon lui était grand rassembleur, au delà de sa chefferie: « il était bon, humble, accueille tout le monde, politiciens ou acteurs de la société civile, jeunes ou vieux sans distinction du rang social » a-t-il témoigné.

Étant lui-même fils d’un chef coutumier de la même génération, Jean-Baudoin Idambituo qui applaudit la serviabilité du défunt de son vivant, exhorte les notables et la population du haut-uele à s’inspirer de cet exemple qui a marqué le caractère exceptionnel de l’illustre disparu.

En prélude de succession au regretté Leon Somana dans la chefferie mayogo-magbai, Jean-Baudoin Idambituo invite ses paires et la famille régnante à particulier à l’Union et au consensus pour la désignation pacifique du nouveau chef successeur.

Né le 14 août 1940, le défunt laisse des veuves et plusieurs orphelins. Notons que des rites rituels coutumiers ont sanctionné les obsèques autour de bain de consolation.

La rédaction centrale de dépêchesdelatdshopo présente ses sincères condoléances à toute la famille ainsi qu’à la province du Haut-uele.
Que l’âme de l’illustre disparu se repose en paix.

Obama Kasoro.
Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *