Kisangani : Les staffs de Lubunga boycottent la lutte contre covid-19.

Lecteur TRINITY

Kisangani : Les staffs de Lubunga boycottent la lutte contre covid-19.

La mesure du Chef de l’État relative à l’interdiction d’organiser des deuils à domicile en cette période de la crise sanitaire liée au corona virus a été littéralement foulée aux pieds le lundi 20 avril 2020 dans la commune Lubunga, constate le reporter de depechesdelatshopo.com.
En effet, c’est une foule compacte d’hommes, femmes, … qui a accompagné la dépouille mortelle d’une jeune femme morte après accouchement en sa dernière demeure au cimetière Katanga sous l’encadrement des éléments de la police nationale congolaise.
Encore faudra-t-il y ajouter une longue file des motos transportant trois à quatre personnes.
Comme si cela ne suffisait pas, après le retrait des policiers avant l’enterrement, des jeunes gens ont récupéré le cercueil de la défunte. Ils se sont livrés à une procession de plus d’une heure de temps dans les artères de la commune Lubunga. C’est à l’issue de cette étape que le corps de la regrettée dame a été finalement mis en terre au cimetière de Katanga.
Il appartient aux autorités urbaines et provinciales de jeter un coup d’œil du côté de la rive gauche du fleuve Congo à Kisangani où certaines personnes ou organisations dites « staffs » croient que l’ordonnance du président de la république portant mesures à observer pour prévenir contre la propagation du covid-19 n’est pas leur affaire.

Rédaction
Les dépêches de la tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *