Kisangani : Un baobab de la presse s’en va.

Lecteur TRINITY

KISANGANI : UN BAOBAB DE LA PRESSE S’EN VA.
La nouvelle est tombée comme un coup de foudre. Il s’agit de la disparition d’un grand professionnel de média dans l’ex province orientale. Feu Étienne Bwande Bwanapua a été Directeur Provincial de la RTNC KISANGANI de 2008 à 2015. Pendant son règne, plusieurs réalisations sont à mettre dans son actif. Il s’agit notamment de la modernisation du plateau de la télévision, érection d’un nouveau studio radio dénommé studio Médard Autsai Asenga, installation d’un centre médical propre à la RTNC dénommé centre hospitalier Papa Bwande.
Des agents et cadres de ce média public reconnaissent en lui les qualités d’un bâtisseur, un homme sage, aimable et compétent.

Rappelons que le directeur provincial Honoraire Etienne Bwande Bwanapua est décédé dans la nuit de lundi à mardi, annonce le directeur provincial Max César Lokate.

La rédaction de depechesdelatshopo.com est attristée par la mort de ce grand chevalier de la plume et présente ses condoléances à la RTNC et à la famille de l’illustre disparu.
Que son âme repose en paix.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

1 thought on “Kisangani : Un baobab de la presse s’en va.

  1. Je suis profondément attristé par cette nouvelle bouleversante.
    Je présente mes sincères condoléances à la famille biologique du défunt et à toute la presse boyomaise dont nous sommes issu.
    E. Bwande a été créatif et prolifique, il a formé et a introduit quelques innovations dans ce média public.

    Que son âme repose en paix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *