Isiro : Le château de Dungu, un site touristique qui se meurt.

Lecteur TRINITY

ISIRO: LE CHÂTEAU DE DUNGU, UN SITE TOURISTIQUE QUI SE MEURT.

Le château de Dungu, situé au bord de la rivière kibali à Dungu, chef-lieu du territoire qui porte le même nom dans la province du Haut-Uele se trouve actuellement dans un état d’abandon total.

Construit depuis l’époque coloniale, ce château, un site touristique de grande renommée nationale par son histoire d’avoir servi de prison à feu Étienne Tshisekedi wa Mulumba père biologique de l’actuel president de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi. Ce dernier, FATSHI, en personne avec sa maman biologique serait parti visiter son feu père alors qu’il était détenu sur place à Dungu à l’époque du Zaïre sous le régime du feu Maréchal Mobutu, précisent plusieurs témoignages à depechesdelatshopo.com.

Le château de Dungu, un complexe mobilier avec l’architecture Belge ayant plusieurs chambres et corridors en son sein, se trouve aujourdhui dans un état d’abandon total, de hautes herbes ont englouti l’édifice et la toiture a cédée sur la pression du vent. C’est un investissement qui pourrit dans la nature sous le regard impuissant de la population.
Et pourtant, les services publics de l’État dans le milieu fonctionnent tantôt dans les maisons des particuliers qui sont exigus, regrette un observateur trouvé sur place.

Pour les notables de la région, il est temps que le gouvernement valorise ce site pour le bien être de la population locale. Cette hypothèse est aussi soutenue par Dalafata Étienne chef de localité Uye qui estime que la réhabilitation du château de Dungu va contribuer à la circulation de la monnaie « Il y aura l’afflux de tourisme si on aménage le site et nos jeunes qui seront là pour orienter les touristes et l’aménagement du Site vont gagner de l’argent pour survivre et c’est toute la cité qui pourra en profiter directement ou indirectement ». Affirme t-il.

Le notable de la localité Uye à Dungu reste optimiste quant à la réalisation de son rêve « il y a une ligne budgétaire du gouvernement provincial qui prévoit la réhabilitation des sites touristiques de province et nous espérons que le château de Dungu en fait parti » a-t-il dit. Il a invité les hommes de bonne volonté à investir dans son entité.

Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *