Kisangani : Des groupes électrogènes réduits au silence.

Lecteur TRINITY

KISANGANI: DES GROUPES ÉLECTROGÈNES RÉDUITS AU SILENCE.

Au moment où la ville de Kisangani fait face à l’absence de l’énergie électrique fournie par la société nationale d’électricité, SNEL, depuis décembre 2019, beaucoup de boyomais pensent aux autres alternatives. Si certains utilisent les panneaux solaires, d’autres par contre recourent aux groupes électrogènes pour faire fonctionner leurs appareils électroménagers et autres machines. Malheureusement, le gazoil, mieux le mazout pour tourner ces groupes électrogènes se font de plus en plus rares suite à la forte demande. Ainsi, le prix a pris de l’ascenseur. Un litre qui revenait à 1700 francs congolais il y a peu, il se négocie actuellement à 2500 voire 3000 francs congolais. Et les utilisateurs des groupes électrogènes ne savent plus à quel saint se vouer.
Le gérant d’une station service locale confirme la rupture du stock de mazout et appelle à la patience. Car, le ravitaillement, c’est pour bientôt.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *