J.M.Lèpre : Tshopo, deuxième province la plus endémique en RDC

Lecteur TRINITY

J.M. LÈPRE : LA TSHOPO EST LA DEUXIÈME PROVINCE LA PLUS ENDÉMIQUE EN RDC.
A l’occasion de la journée mondiale des lèpreux, le coordonnateur provincial du programme national de la lutte contre la lèpre dans la tshopo a longuement échangé avec les professionnels de média de Kisangani sur les activités menées par sa structure.
Depechesdelatshopo.com publie le mot prononcé par le docteur Jean Musafiri Akomba quant à ce.

POINT DE PRESSE 67ème JOURNÉE MONDIALE DES LÉPREUX

Ce dimanche 26 janvier 2020, le monde entier célèbre la 67ème Journée Mondiale de la Lèpre (JML). Cette journée se commémore selon son initiateur l’humaniste et Vagabond de la charité Raoul Follereau chaque dernier dimanche du mois de janvier. C’est une journée consacrée à nos frères et sœurs qui souffrent ou qui ont souffert de la Lèpre.

La RDC en général et la province de la Tshopo en particulier qui est comptée parmi les pays et province endémiques de la Lèpre va s’associer à la communauté internationale pour témoigner aux personnes touchées par la lèpre un signe d’amour, de solidarité et de charité.

Causée par un microbe, le bacille de Hanssenin, la lèpre est une maladie comme les autres. Ce n’est pas donc pas un tabou, ni une malédiction ou encore un mauvais sort.

Elle est caractérisée par des tâches cutanées plus claires que la couleur normale de la peau de l’individu, insensible au toucher, à la chaleur et au froid. Que la personne présentant ce genre de tâches puisse se présenter au centre de santé le plus proche de son domicile pour y être examinée et traitée.

Se faire soigner de la lèpre au stade des taches épargne l’individu de la survenue des infirmités qu’il risquerait de garder toute sa vie.

Le traitement contre la lèpre est indispensable, efficace et gratuit. Le thème retenu cette année est « La lèpre existe encore dans notre pays. Tous ensembles pour atteindre l’objectif de zéro cas de lèpre, zéro cas d’infirmité,zéro discrimination ».
Le sous thème est : Engageons la jeunesse pour un Congo sans lèpre.

Le message véhiculé par ces thèmes nous exhorte à une prise de conscience individuelle et collective sur la présence de la lèpre dans notre entité. Cela nous amène à suspecter comme lèpre toute tache cutanée et recommandons au porteur de la tache à consulter le Centre de santé le plus proche pour un dépistage précoce et la mise en traitement aussi rapide. Cette action de sensibilisation ne pourra se réaliser qu’avec l’implication de tout le monde, chacun dans son domaine à lutter contre la lèpre : patient, enseignement, leader politique, religieux, communautaire, scientifique, personnel soignant, gouvernement… Pour cette année, nous mettons un accent particulier sur la jeunesse, avenir de demain qui doit être en bonne santé et qui peut observer une tache suspecte même chez les parents et communiquer la situation soit chez le maître, chez le relais communautaire, voire au centre de santé, car seuls, les professionnels de santé ne pourront gagner cette lutte. Mais avec la contribution de chacun de nous, ils y parviendront.

L’ampleur de la lèpre dans la province de la Tshopo se présente comme suit : jusqu’au troisième trimestre de l’année 2019; 230 cas de lèpre ont été détectés et mis en traitement dans notre province parmi lesquels 23 malades soit 10% étaient des enfants tandis que 84 cas soit 36% étaient des femmes et 40cas soit 17% ont présenté des infirmités du 2ème degré de l’OMS. La province de la Tshopo est donc l’une des provinces les plus touchées de notre pays.

La lutte anti lépreuse a un cout que seuls le gouvernement de la République, l’ONG Belgique Action Damien prend en charge de façon permanente et l’OMS de façon sporadique. Ainsi d’autres organisations et personnes de bonne volonté et charitables peuvent à l’image de Sasakawa, de Raoul Follereau apporter leurs appuis en vue de soulager la souffrance de ceux de notre affectés par cette maladie.

Je vous remercie.

Docteur MUSAFIRI
Coordonnateur provincial du programme National de lutte contre la lèpre et Tuberculose/Tshopo.

Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *