Revue de la presse boyomaise du lundi 13 Janvier 2020( RTNC)

Lecteur TRINITY

REVUE DE LA PRESSE BOYOMAISE 13 JANVIER 2020( RTNC)

Une fois n’est pas coutume, la revue de presse de ce Lundi 13 Janvier 2020 démarre sur une note de sport. « LINAFOOT Division 2, battu sur terrain, le TS Malekesa gagne sur papier », titre élection-net.com. Le TS MALEKESA vient de gagner après recours par forfait de son match perdu 4-3 sur terrain face au football club Kasindi Sport du Nord Kivu. Ainsi en a décidé la commission de gestion de la ligue nationale de football à l’issue d’une session ordinaire tenue en date du 31 Décembre 2019 pour examiner la plainte de TS MALEKESA à l’encontre de FC KASINDI Sport qui, lors du match qui les a opposés, aurait aligné des joueurs non qualifiés, poursuit le site internet d’information qui ajoute qu’au delà du forfait infligé au FC KASINDI Sport, la commission a également décidé de suspendre les joueurs en situation d’irrégularité jusqu’à la régularisation de leurs dossiers au niveau de l’administration. Le médias en ligne conclut que est aussi suspendu, le secrétaire sportif du FC KASINDI SPORT pour 3 mois et contraint de payer une amande de 100 $.

 » Le commissaire provincial de la PNC met en garde tous les fauteurs des troubles « , titre rfmtv.net. Le médias en ligne note que le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise en province de la TSHOPO, le Commissaire Divisionnaire Adjoint KANAKANGE KAPELA Jonas met en garde les conducteurs des taxis motos qui tenteraient de perturber l’ordre public à partir de ce Lundi 13 Janvier 2020. Citant un communiqué de la PNC déposé à sa rédaction faisant état de circulation des tracts selon lesquels quelques motards manipulés par les politiciens en mal de positionnement, voudraient perturber l’ordre public à partir de ce Lundi 13 Janvier 2020. rfmtv.net cite:  » La Police Nationale Congolaise en province de la TSHOPO dont la mission est de sécuriser les personnes et leurs biens, ne tolérera et ne laissera personne perturber l’ordre public établi ». Et de conclure, citant toujours le même communiqué,  » Tout conducteur de taxi moto qui sera pris en flagrant délit, perturbant l’ordre public sera arrêté, sa moto confisqué et mise en fourrière du chef de trouble à l’ordre public « . À-propos de la même information, depechesdelatshopo. com note que les conducteurs des taxis motos veulent protester contre le paiement de la taxe des plaques d’immatriculation de la Direction Générale des Recettes de la Province de la TSHOPO.

 » Les cours reprennent Lundi à l’IFA YANGAMBI, titre depechesdelatshopo.com. Citant une interview accordée, le médias en ligne écrit:  » Le recteur de l’Institut Facultaire Agronomique, IFA YANGAMBI annonce la reprise des activités académiques au sein de son institution le Lundi 13 Janvier 2020. La décision a été prise après concertation avec toutes les parties « . Citant la même interview, depechesdelatshopo.com ajoute que le recteur a précisé comme quoi à l’IFA YANGAMBI,  » il n’y a pas eu un mouvement de revendication. C’était plutôt un élan de solidarité manifesté envers les autres institutions de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ». A propos du même dossier, rfmtv.net titre « Reprise des cours à l’IFA, l’APIFA ne jouera pas à ce jeu ». Pour le président de l’Association des Professeurs de l’IFA, le professeur Pitchou MENIKO qui insiste et persiste, la grève des enseignants n’est pas encore levée. Pour un autre membre de cette structure savante, le communiqué de reprise des activités n’engage que son auteur et nullement l’APIFA qui est le seul organe qui engage les professeurs de cette institution. Le site d’information poursuit que tout pousse à croire que les enseignants ne sont pas prêts à renouer avec la craie pour ce Lundi 13 Janvier, avant de conclure que la même situation prévaut à l’Université de Kisangani, l’APUKIS n’est pas encore prête pour reprendre les activités académiques et de recherche.

Terminons par cette information de la province du Haut Uele, depeches-de-la-thsopo.com titre : « 23 morts et 245 personnes kidnappées par la LRA en 2019 ». Le médias en ligne cite le rapport 2019 de l’ONG COPADH, Coopérative des organisations pour l’encadrement des exploitants artisanaux et la protection des droits humains ainsi que le développement communautaire qui a publié cette statistique de violations des droits de l’homme répertoriées en 2019 dans le territoire de Dungu.

Kisangani Lundi 13 Janvier 2020
Charles KAHONGYA et François OKONDAMOMBA.

1 thought on “Revue de la presse boyomaise du lundi 13 Janvier 2020( RTNC)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *