Politique : Un parti propre à la grande orientale, Dr Abibi convainc la diaspora congolaise de l’Europe.

Lecteur TRINITY

POLITIQUE : UN PARTI PROPRE À LA GRANDE ORIENTALE, DR ABIBI CONVAINC LA DIASPORA CONGOLAISE DE L’EUROPE.

Lors de son récent séjour dans l’espace Schengen en France et en Italie du 3 au 16 Decembre 2019, l’opportunité a été offerte au docteur Irénée Abibi de rencontrer plusieurs compatriotes, majoritairement des ressortissants de l’espace Grande orientale. Il l’a fait savoir dans un entretien à baton rompu avec depechesdelatshopo.com à Kisangani.
A Rome, la capitale de l’Italie, l’occasion était bien indiquée pour les participants de parler des maux qui rongent la grande orientale sur le plan politique.
Créée par décret royal, la province orientale aujourd’hui démembrée est la plus vaste de la rdc où habitent environ 20% des populations congolaises.
Malheureusement,
depuis l’indépendance jusqu’à ce jour, ses ressortissants ne servent que tremplin pour d’autres acteurs politiques au point de créer de frustration, explique-t-il.
A titre d’exemple, aucun natif de l’espace Grande orientale n’a occupé un poste de premier plan et ce dans aucune grande institution de la république : présidence, assemblée nationale, sénat, primature, à l’exception du général Likulia Bolongo qui a été piégé par le feu Maréchal Mobutu en lui confiant le poste de premier ministre en période de péril du pouvoir, poste qu’il n’a occupé que pendant 37 jours.
Devant l’assistance, l’orateur a également fustigé une loyauté aveugle et dépourvue d’ambitions Politiques élevées des acteurs politiques.
« Sans remettre en cause notre qualité de nationaliste, nous voulons écrire avec l’aide de tous une nouvelle histoire politique dans la grande orientale par la mise sur pied d’un parti politique autonome et fort ayant pour fief électoral naturel l’espace Grande orientale d’abord à l’instar de l’UNC dans le grand Kivu, l’udps dans le grand Kasaï, le PALU dans le grand Bandundu et le Kongo central, le MLC dans le grand Équateur, et ensuite prétendre à un élargissement sur l’échiquier natîonal ». L’initiative a été saluée les congolais de la grande orientale vivant actuellement en France et en Italie. Car, expliquent-ils, il est grand temps que les filles et fils de cet espace puissent s’affirmer à l’échiquier politique national de la RDC.
Au cours du même échange très enrichissant, plusieurs questions ayant trait à la politique nationale du pays ont été soulevées.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *