Tshopo : La PNC traque les présumés auteurs des violences sexuelles et de la maltraitance des enfants.

TSHOPO : LA PNC TRAQUE LES AUTEURS DES VIOLENCES SEXUELLES ET DE LA MALTRAITANCE DES ENFANTS.
Le commissaire provincial de la police nationale congolaise dans la tshopo a donné le coup d’envoi de l’opération BASADI 9, consistant à la lutte contre les violences sexuelles et la maltraitance des enfants. C’était ce mercredi 27 novembre 2019 au cours d’une brève parade présidée devant le bâtiment du commissariat provincial à Kisangani. A cette occasion, le général Kanakange Kapela Jonas a instruit les éléments de la police de protection des femmes et des enfants à procéder à l’interpellation et à l’arrestation de tout Présumé auteur des violences sexuelles et celles basées sur le genre. Il en est de même pour ceux qui maltraitent les enfants. Cette activité se déroule aussi dans d’autres provinces de la RDC ainsi que dans les pays membres de la Communauté pour le développement des États d’Afrique australe, SADC à travers leurs polices respectives dans l’organisation dénommée SARPCCO, précise le commissaire divisionnaire adjoint Kanakange Kapela Jonas.
Cette campagne va durer trois jours soit du 27 au 29 novembre 2019.
Parmi les messages sur les calicots, on peut lire : » Halte aux actes de violences sexuelles. Luttons ensemble pour éradiquer ce fléau qui détruit notre société en le dénonçant ».
Le lancement de cette opération a été marquée par une caravane motorisée qui a sillonné sur les artères principales de différentes comnunes de la ville de Kisangani, constate le reporter de depechesdelatshopo.com.


Après cette campagne, la police nationale congolaise va continuer avec ses missions ordinaires.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *