Bas-uele : Après la présidente de l’Assemblée provinciale, le vice-président Mokoto désavoué.

BAS-UELE : APRÈS LA PRÉSIDENTE DE L’ASSEMBLÉE PROVINCIALE, LE VICE-PRÉSIDENT MOKOTO DÉSAVOUÉ.

La série télévisée se poursuit et on ne sait pas à quel épisode va-t-elle s’arrêter.
Dans la province du Bas-uele, la crise à l’Assemblée provinciale prend une nouvelle dimension. Une source vient de confier à depechesdelatshopo.com qu’un groupe de 9 députés provinciaux ont agité une motion, mieux ils ont retiré leur confiance du vice-président de cet organe délibérant provincial. Pour eux, en dépit de la levée de son immunité parlementaire à cause du dossier de détournement des indemnités de sortie des députés provinciaux de la législature passée, l’honorable Gilbert Mokoto Amangalakato serait actuellement à la base de la crise qui secoue la première institution de la province. Parmi les griefs, l’indignité, tentative d’entrave à la justice et l’instrumentalisation des députés provinciaux pour perturber les travaux de la session ordinaire en cours, peut-on lire dans la correspondance parvenue à depechesdelatshopo.com. Parmi les signataires, il y a la présidente Augustine Dako Nabala.
Ce retrait de confiance intervient après celui contre la speakerine.
Certains analystes parlent d’un conflit entre la présidente de l’Assemblée provinciale avec son vice-président. Lors de la législature passée, Ce dernier, le vice-président Gilbert Mokoto Amangalakato avait utilisé les mêmes modes opératoires pour évincer son titulaire de l’époque Eddy Pascal Sinango Ngbakoli.

Jusqu’où ira ce conflit ?
Est-ce que la sollicitation de bons offices du senateur Nestor Ngbonda Dauli aura-t-il un écho favorable au regard du durcissement de ton de toutes les parties ?
Aux dernières nouvelles, on apprend que la présidente et les membres sont rappelés à Kinshasa pour consultation avec le gouvernement de la République, indique le message de la vice-primature en charge l’intérieur et sécurité.
FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *