Bas-uele : Destituer la présidente de l’Assemblée provinciale et réhabiliter le vice-président, démarches des élus.

BAS-UELE : DESTITUER LA PRÉSIDENTE DE L’ASSEMBLÉE PROVINCIALE ET RÉHABILITER LE VICE-PRÉSIDENT, DÉMARCHES DES ÉLUS.

Dans une déclaration rendue dont une copie est parvenue ce jeudi 21 novembre 2019 à la rédaction de depechesdelatshopo.com, un groupe des députés provinciaux du Bas-uele signent une motion, mieux le retrait de confiance en leur présidente. Ces 11 signataires reprochent à Augustine Dako Nabala  » l’incompétence notoire, le manque de leadership, le clientélisme, le clientélisme et le népotisme »
Avant la rédaction de cet article, on apprend que l’un de 11 a retiré sa signature. Il s’agit du député provincial Guy Gukpa.
Dans une autre déclaration, 7 députés provinciaux du Bas-uele exigent la suspension de la poursuite judiciaire contre le vice-président de l’Assemblée provinciale du Bas-uele Gilbert Mokoto Amangalakato par le parquet général près la cour d’appel de cette province. Selon eux, cela lui permettra de recouvrer son immunité parlementaire pour siéger de nouveau à l’organe délibérant provincial. Par la même occasion, ils demandent à la présidente de convoquer dans 48 heures une plénière pour examiner le projet de budget Provincial exercice 2020.


Concernant cette deuxième déclaration, un acteur de la société civile locale s’étonne de constater que les signataires ignorent qu’il y a indépendance du pouvoir judiciaire en RDC qui se veut un Etat de droit. A ce sujet, la justice doit faire son travail.
Il convient de rappeler que Gilbert Mokoto Amangalakato est poursuivi pour détournement des émoluments des députés provinciaux de l’ancienne législature.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *