Santé/ Ebola : L’OMS edifie les députés provinciaux de la tshopo sur la lutte.

Lecteur TRINITY

SANTÉ/ EBOLA: L’OMS EDIFIE LES DÉPUTÉS PROVINCIAUX DE LA TSHOPO SUR LA LUTTE

C’est une séance voulue par le président de l’Assemblée provinciale de la tshopo en vue de mieux outiller les députés provinciaux des connaissances sur les mesures de prévention sur la maladie à virus Ebola. C’était à l’issue d’un échange qu’il a eu avec le coordonnateur provincial pour la préparation opérationnelle contre Ebola.

Pour la séance de ce mardi 12 novembre 2019, pendant environ 3 heures, docteur Marie Josée Kiko, chef de bureau de l’OMS Tshopo a eu des mots justes pour parler d’ebola aux élus du peuple. De la manifestation clinique au décès, en passant par la période d’incubation, les mesures de prévention, traitement, vaccin et autres recommandations aux survivants, mieux aux guerris d’ebola, rien n’a été oublié par le responsable de l’OMS dans la Tshopo.  » je suis venue faire un plaidoyer à l’endroit des députés provinciaux, eux qui sont les représentants du peuple car nous voulons une Tshopo saine, une Tshopo sans virus. Luttons ensemble pour que la Tshopo ne soit jamais atteinte de cette dizième épidémie qui sévit dans les provinces proches de nous ici précisément à nos deux provinces soeur soit de l’ituri et celle de Nord-Kivu précisément à Mangina et à Mabalako.
Et Marie Josée Kiko de signifier que sans l’implication des représentants du peuple, aucune intervention ne sera une réussite. Car, l’engagement communautaire est indispensable.

Le +243 827773183. et le +243895442732, tels sont les numéros d’intervention en cas d’alerte ou d’un cas suspect. Et docteur Franck Mebwa de la division provinciale de la santé de suggérer aux représentants du peuple la proposition d’un édit sur le strict respect des mesures de prévention à chaque poste de contrôle. Étant donné que la TSHOPO est une province à haut risque. Proposition prise en compte par le speaker de l’organe deliberant provincial de la TSHOPO.

Pour finir, Marie Josée demande aux élus de mettre fin au système recommandations et autres favoritismes lors de choix et affectation dans le domaine de la santé. Personnel de qualité, matériel et des produits appropriés pourront sauver des vies. Tenez, aucun cas confirmé d’ebola jusque là n’a été enregistré dans la Tshopo. Ainsi, il est recommandé à tous les habitants de la tshopo de donner donc la chance aux Équipes de riposte à bien faire leur travail a dit Marie Josée KIKO

Thethe BONGUNDJA, Femme Reporter

Les dépêches de la tshopo.
+234 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *