Isiro : Le député national Xavier Bonane s’exprime sur la bipartite Haut-Uele-Yei River

Lecteur TRINITY

Isiro : Le député Bonane s’exprime sur la bipartite Haut-Uele-Yei River state.

Au lendemain de la fin des travaux de la bipartite entre le gouverneur du Haut-Uele Christophe Baseane Nangaa de la RDC et son homologue Emmanuel Adii Anthony de Yei River state du Soudan du Sud, les réactions sur la conclusion de ces assises alimentent l’actualité dans les médias dans cette partie du territoire national.

Le cas le plus récent est celui du député National François Xavier Bonane Yangazi, élu du territoire de Dungu qui sort aujourd’hui de son silence après le passage de la délégation sud soudanaise dans le chef-lieu du Haut-Uele.

Dans un entretien à bâton rompu avec la presse locale d’isiro ce lundi 4 novembre 2019, l’élu de Dungu salue la démarche du gouverneur du Haut-Uele et promet son soutien pour la pérennisation de ce rapprochement. « Je souscris à cette démarche diplomatique qui donne espoir pour le développement de nos entités » a-t-il dit, et de poursuivre « je souhaites que tous les gouverneurs des provinces frontalières avec le Haut-Uele fassent de même, peut-être le décollage notre pays transite par ces provinces ».

À la question sur la crise qui oppose la population riveraine aux responsables du parc national de Garamba à Dungu son fief électoral, le député National François Xavier Bonane s’ en prend aux responsables de l’ICCN « Nous avons de bons textes qui réglementent les airs protégées dans notre pays mais l’ICCN ne les vulgarise pas à l’intention des communautés riveraines. Et pourtant, ce sont elles qui sont les premières protectrices et bénéficiaires des fruits de nos parcs » indique-t-il.

Parlant de l’unité des députés nationaux du Haut-Uele à l’Assemblée Nationale, ce notable de la province ne cache pas sa satisfaction « Nous avons notre caucus présidé par l’honorable Crispin Atama Tabe Mogodi qui est en même temps vice-président de la commission défense et sécurité. Concernant au débat autour du projet de loi contenant le budget national 2020 qui s’annonce, chaque député va plaider pour l’affectation des projets vers sa circonscription électorale c’est-à-dire vers notre province du Haut-Uele ».

Quant à l’alerte lancée sur une probable incursion dans les UELE par une coalition des rebelles étrangers à partir de Dungu, l’élu du peuple s’exprime en ces termes : « Nous avons pris cette menace au sérieux pour que nous ne retrouvions plus une rébellion supplémentaires sur notre territoire ».

Au terme de sa communication, François Xavier Bonane Yangazi appelle la population au travail et d’avoir confiance en elle même dans l’espoir de gagner le combat du décollage de la province.

Obama KASORO
Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *