Isiro : Magistrats et Opj des provinces du Haut-uele, Ituri et Tshopo à l’école de la législation forestière.

Isiro : Magistrats et OPJ des provinces du Haut-Uele, Tshopo et Ituri à l’école de la législation forestière

Il s’est ouvert Lundi 4 Novembre 2019 à isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uele, un atelier de trois jours, visant à renforcer les capacités des parties prenantes dans la lutte contre l’exploitation illégale des bois d’œuvre et le commerce y associé.

Les participants, une trentaine au total, composés essentiellement de procureurs généraux et magistrats pré les tribunaux de grande instance, les OPJ des coordinations de l’environnement ainsi que leurs coordonnateurs venus de trois Provinces de la République Démocratique du Congo à savoir, la Tshopo, l’Ituri ainsi que le Haut-Uele.

À l’ouverture de l’atelier dans la salle de l’Université de l’Uele, Maître Essylot LUBALA coordonnateur de l’Observatoire de la Gouvernance Forestières (OGF) a fait savoir que plusieurs thématiques sont sélectionnées pour enrichir la connaissance des agents de justice à dire le droit dans le secteur forestier conformément aux lois et règlements en vigueur en RDC. Et d’ajouter que le guide pratique des infractions forestières et autres documentations seront mis à leur disposition. Car dit-il, c’est le moment d’agir pour décourager l’exploitation illégale des bois d’œuvres dans les trois provinces sélectionnées.

Essylot LUBALA a également rappelé l’assistance que l’organisation du présent atelier fait suite à 16 principaux axes élaborés lors des assises tenues par l’OGF en collaboration avec OCEAN du 27 au 29 septembre 2018 à Kisangani dans la Tshopo, dont 13 axes parmi eux consistent au déploiement du cadre législatif et réglementaire d’où la formation des magistrats. Il conclut son allocution par un appel vibrant à une participation active, au partage et à l’échange d’informations et d’expérience entre participants.

Le gouverneur de la province du Haut-Uele s’est fait représenté par le ministre provincial des affaires foncières, urbanisme et habitat, Bruno NDIAMA Teddy qui assume également l’intérim de son collègue de l’environnement, a quant à lui salué l’avènement de cette formation, une aubaine pour accroître le niveau de collaboration entre les organes de justice et ceux en charge du contrôle forestier. Avant de conclure son mot, le ministre a réaffirmé la disponibilité du gouvernement provincial qui reste ouvert à toute initiative visant à protéger son écosystème. a-t-il indiqué.

Notons que cette formation qui va du 4 au 06 Novembre 2019 à Isiro, s’inscrit dans le cadre du projet CV4C sous l’appui financier de l’Union européenne, l’Observatoire de la Gouvernance Forestières « OGF » en sigle, en collaboration avec l’ONG OCEAN.

Obama KASORO
Les dépêches de la Tshopo
+243 81 27 06 115

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *