Haut-Uele : Les femmes s’opposent à la déstabilisation de J.Mabunda à l’Assemblée nationale.

Lecteur TRINITY

Haut-Uele : Les Femmes s’opposent à la déstabilisation de Jeannine Mabunda à l’Assemblée nationale.

Dans une déclaration faite ce jeudi 31 octobre 2019 à Isiro chef-lieu de la province du Haut-Uele, les organisations féminines apportent soutien indéfectible à l’honorable Jeannine Mabunda présidente de l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo.

La rédaction du site depechesdelatsho.com vous présente l’intégralité de cette déclaration.

DÉCLARATION DES FEMMES DE LA PROVINCE DU HAUT-UELE PAR LE BIAIS DU FONDS POUR LES FEMMES CONGOLAISES DE SOUTIENT À L’HONORABLE JEANNE MABUNDA LIOKO CONTRE TOUTE TENTATIVE DE SON REMPLACEMENT À LA TÊTE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Nous Femmes de la province du Haut-Uele, unissons nos voix à travers le fonds pour les femmes congolaises. Sommes indignées du fait que notre sœur et Présidente élue de l’Assemblée nationale Jeannine Mabunda LIOKO soit traitée injustement et precipitement d’incompetence par une frange de membres de l’Assemblee Nationale à la traine des ennemis de la parité et acquis à la manipulation politicienne à ternir l’image de la femme congolaise en général et de notre sœur Jeannine Mabunda en particulier ;

Qualifions une telle déclaration de discriminatoire et d’insulte publique qu’aucune femme congolaise ne peut tolérer sous n’importe quel prétexte;
Sommes plus que convaincues qu’une manipulation politicienne orchestrée par une main noire en quête de profits égoïstes, serait à la base de cette manipulation visant à déposséder toutes les femmes de la RDC de ce grand honneur fait à leur égard et incarné par le statut et la personne de cette femme de valeur qu’est Jeannine Mabunda LIOKO dont la compétence était vantée hier en tant que conseillère du chef de l’État sortant en matière de violences sexuelles; mais aujourd’hui, accusée d’incompetence alors que félicitée par tout le monde à travers tous les médias tant nationaux qu’internationaux;

Dénonçons ouvertement face au monde et condamnons avec la toute dernière énergie cette injustice tendant à reléguer la femme congolaise aux tâches de second plan en violation flagrante de l’article 14 de notre constitution du 18 février 2006 telle que révisée à ce jour.

Reconnaissons à notre Sœur Jeannine Mabunda Lioko plusieurs valeurs et qualités indéniables en tant qu’une femme engagée pour l’unité de tous les peuples congolais, indépendante d’esprit, compétente et charismatique.

Qualifions de corrompue, d’inopportune, de tendancieuse et discriminatoire freinant la mise en œuvre du genre ; toute pétition contre la personne de Jeanne Mabunda Lioko que nous soutenons à 100 % à la tête de l’Assemblée Nationale pour l’honneur et respect de la parité homme-femme en RDC.

Mettons en garde tout ennemi de la femme congolaise en général et de notre sœur et Présidente de l’Assemblée Nationale Jeannine Mabunda LIOKO en particulier toute personne et toute structure qui oserait de freiner l’épanouissement du genre en RDC,

Nous femmes du Haut-Uele, nous nous identifions fièrement dans le leadership agissant de la Sœur et Présidente de l’Assemblée Nationale Jeannine Mabunda LIOKO, ainsi soutenons de toutes nos forces la campagne « Ne touchez pas à la présidente Jeannine Mabunda ».

Fait à Isiro le 31 Octobre 2019.

Pour les femmes de la province du Haut-Uele, toute tendances et catégorie confondues:

Le collectif des femmes du Haut-Uele,
Unifem: université de l’Uele au féminin,
Association des mamans paysannes d’isiro,
Dynamique des femmes reporters
Union du genre pour le développement social,
Action pour la promotion de leadership féminin,
Synergie des femmes rurales
Dynamique des femmes catholique pour le développement,
Femmes visionnaires de génération pour le développement harmonieux et intégral,
Dynamique femmes du Haut-Uele,
Fonds pour les femmes Congolaises point focal du Haut-uele.

Obama KASORO
Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *