RDC : Justice Hirondelle dénonce la montée en puissance des milices politiques.

RDC: JUSTICE HIRONDELLE DÉNONCE LA MONTÉE EN PUISSANCE DES MILICES POLITIQUES.

L’organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme basée à Kisangani Justice Hirondelle monte au créneau pour dénoncer haut et fort la montée en puissance des milices dans les états-majors des partis et regroupements en RDC.

Au cours d’une entrevue avec depechesdelatshopo.com, son président qui est aussi Enseignant à l’Université de Kisangani, le professeur Ursil Lelo di-Makungu partage la réflexion de son ONGDH sur la prolifération des milices politiques: « Ces phénomènes des combattants, bérets rouges et mêmes bérets risquent de conduire le pays à l’implosion. Nous sommes face à une bombe à retardement. La classe politique doit prendre conscience de ce danger afin de désamorcer cette bombe avant qu’elle conduise la nation dans la catastrophe politique. La vie politique est de plus en plus banalisé, les voyous et délinquants occupent la première position au détriment d’intellectuels. La violence a tendance à s’imposer au détriment de la raison. »

En guise de proposition, Justice Hirondelle demande aux élus sans distinction des familles politiques d’exiger au ministre de l’intérieur et sécurité de dissoudre tous ces groupes aux allures des milices politiques contre la nation.

« L’expérience des milices politiques n’a jamais produit des bons résultats à travers l’humanité. Les différentes tristes expériences de l’Allemagne, du Rwanda d’Habiarimana, du Soudan d’Omar El Béchir et du Burundi doivent interpeller notre classe politique », précise le professeur Ursule Lelo.
Car, dit-il, la montée en puissance des milices politiques est un indicateur de la régression de la valeur démocratique pour notre classe politique.

Rédaction.
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *