Kisangani : Azarias Ruberwa prêche la décentralisation aux députés et ministres de l’ex province orientale.

KISANGANI : AZARIAS RUBERWA PRECHE LA DECENTRALISATION AUX DÉPUTÉS ET MINISTRES DE L’EX PROVINCE ORIENTALE.

Le ministre d’État en charge de la décentralisation et réforme institutionnelle a présidé ce lundi 14 octobre 2019 à Kisangani la cérémonie du coup d’envoi des travaux du séminaire multidisciplinaire et interinstitutionnelle en faveur des institutions provinciales du Haut et Bas-Uele, Ituri et Tshopo.

C’était devant les gouverneurs Louis Marie Walle Lufungula de la Tshopo et Christophe Baseane Nangaa du Haut-uele, des vices-gouverneurs de l’ituri et du Bas-uele, des députés et ministres provinciaux de quatre provinces issues de l’ancienne province orientale.
Maître Azarias Ruberwa Manywa a à cette occasion insisté sur la décentralisation et la démocratie pour apporter le développement.

Ces assises de six jours ont comme objectif de contribuer au renforcement des capacités des députés et ministres provinciaux sur leurs rôles et responsabilités pour un bon fonctionnement de leurs institutions respectives en vue d’impulser le développement économique et social de la province.

Il est question de cerner leurs rôles et responsabilités dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme de la décentralisation, faire comprendre et convaincre de l’opportunité de prendre en compte dans le programme de développement de la province des aspects sociaux pouvant concourir à l’atteinte des objectifs du développement durable pour ainsi booster le développement de leurs provinces.

En outre, ils devront être à même d’élaborer les édits et mener le plaidoyer en faveur de ces différents aspects sociaux à prendre en charge dans les politiques de développement de la province ; prendre en compte les besoins des femmes dans l’élaboration et vote des bugdets, programmes de développement afin de ne laisser personne de côté, comprendre les subtilités et l’importance du contrôle parlementaire pour le suivi et exécution des politiques publiques et des bugdets adoptés ; établir un cadre de dialogue permanent institutionnel, connaître les mandats des partenaires multi et bilatéraux afin d’envisager les voies et moyens favorables pour solliciter leurs appuis dans la mise en œuvre de la politique et des programmes de développement de la province.

Organisées par le ministère de la décentralisation et réforme institutionnelle, ces assises beneficient de l’appui du programme des nations unies pour le développement, PNUD.

FROK
Les dépêches de la tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *