Kisangani : L’objectif du MLC non encore atteint, après 21 ans de lutte( JP BEMBA)

KISANGANI: L’OBJECTIF DU MLC NON ENCORE ATTEINT, APRES 21 ANS LUTTE.( JP BEMBA)
.

13 ans après son dernier meeting lors des présidentielles de 2006, le président du mouvement pour la libération du Congo, (MLC) vient de s’adresser à la population de Kisangani. C’est en marge de la commémoration du 21e anniversaire de création de son parti politique. C’était dans cette ville, en 1998 que celui qu’on appelle Chairman a créé son mouvement politique.
« Ce sont les natifs de la Tshopo, de cette ville qui m’ont soutenu à la création de notre parti politique », se réjouit-il à grande poste de Kisangani.
Jean Pierre Bemba, s’inquiete tout de même que les maux à la base de sa lutte sont encore et toujours d’actualité en république démocratique du Congo.

Durant les 21 ans de l’existence de son mouvement politique militaire devenu parti politique après le dialogue inter-congolais de Sun City en Afrique du Sud, l’ancien vice président de la république cite entre autres anti valeurs qui minent ce pays et qui avaient été à la base de la création de son mouvement armé pour réclamer la démocratie : la corruption, le détournement des deniers publics.

Il a fait mention aux résultats des élections de 2006, 2011 et celles de 2018 qui prouvent que le peuple congolais ne s’est pas encore débarrassé des anti valeurs qui freinnent si pas retardent son développement. Pour lui, ceux qui ont réellement remporté les élections n’ont jamais dirigé le pays.

Au sujet effectivement de la persistance de ce qu’il qualifie d’être à l’origine de la fuite si pas réticence des investisseurs au pays de Patrice Lumumba, J.P. Bemba invite les habitants de Kisangani de participer massivement à la marche projetée le 19 octobre courant pour exiger la fin de la corruption dans ce pays.

C’est avec un ton modéré que Jean Pierre Bemba a tenu son meeting dans la ville de Kisangani. Il n’a pas été trop dur avec le régime en place.

Signalons que la députée nationale Ève Bazaiba qui est la 2e personnalité de ce parti politique, a exprimé sa joie de voir enfin Jean Pierre Bemba de nouveau dans cette ville en défiant bien sûr, selon elle, leurs détracteurs.

Rédaction
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *