Haut-Uele : Zoonoses à watsa, le gouvernement opte pour l’abattage des chiens non vaccinés.

Haut-uele: zoonoses à Watsa, le gouvernement opte pour l’abattage des chiens non vaccinés

Le gouvernement provincial du Haut-uele sort de son silence face au drame causé par les chiens qui pèse ce dernier temps sur la population du territoire de Watsa situé à plus de trois cents kilomètres à l’est d’isiro chef-lieu de province.

Dieudonné APASA, ministre provincial de l’élevage qui fait l’intérim de son collègue de la santé, révèle que 13 personnes sont mordues par les chiens dont quatre ont perdu leur vie malgré les efforts fournis par les autorités pour disponibiliser le serum antirabique.

Pour barrer la route à cette menace qui décime la population, le ministre Apasa a affirmé samedi 28 septembre, avoir instruit ses services pour abattre tous les chiens domestiques non vaccinés au motif de protéger les habitants de Watsa.

Cependant, l’interdiction de garder le chien chez soi n’est pas à l’ordre du jour. Le patron de l’élevage dans le Haut-uélé précise « tous les detenteurs des chiens et autres animaux domestiques doivent le faire vacciner auprès des vétérinaires pour prévenir d’éventuelles maladies qui peuvent être transmises à l’homme ».

Notons que le ministre Dieudonné APASA était l’invité dans une émission à la rtnc station provinciale du Haut-uélé.

Obama KASORO
Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *