Kisangani : Mort d’homme et dégâts matériels importants après une grande pluie.

KISANGANI : MORT D’HOMME ET DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS APRES UNE GRANDE PLUIE.

La grande pluie accompagnée d’un vent violent qui s’est abattue dans la soirée de jeudi 19 septembre 2019 sur la ville de Kisangani a causé d’énormes dégâts. Le bilan provisoire fait état d’un mort. Il s’agit d’un homme, policier de son état qui a été emporté par les eaux de grand collecteur au camp PM dans la commune Makiso. Certaines sources parleraient du naufrage d’une pirogue à pagaie avec des personnes portées disparues mais l’information n’est pas encore confirmée par des officiels.

Du côté des dégâts matériels, c’est là où le bilan est très lourd. Des bâtiments publics et maisons d’habitation ont vu leurs toitures emportées par le vent violent. C’est le cas de l’hôtel de poste, bâtiment qui fait la beauté de la ville boyomaise. Même sort pour le stade Lumumba, des maisons d’habitation et des écoles se trouvant dans chacune des six communes du chef-lieu de la province de la tshopo.
Certaines familles ont passé et vont continuer à passer nuit à la belle faute d’abri.
Les branches d’arbres tombées n’en parlons pas. Car, certaines ont barricadé des routes bloquant la circulation des motos et véhicules. Il a fallu l’intervention des volontaires des quartiers pour les enlever.
Les sinistrés quant à eux lancent un cri d’alarme aux autorités et aux hommes de bonne volonté de leur venir en aide.

Au côté de cette catastrophe naturelle, depechesdelatshopo.com a appris dans la même nuit de jeudi à vendredi deux cas d’insécurité ayant occasionné mort d’homme : le premier dans la commune Kisangani et le second dans la commune Mangobo.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *