Haut-Uele : Le ministre de la santé hausse le ton : « fini le vagabondage du personnel »

Haut-uele : Ministre de la santé hausse le ton: « fini le vagabondage du personnel ».

Le ministre provincial de la santé publique du Haut-uélé annonce sa détermination à remettre l’ordre dans son secteur. Ainsi, desormais tout deplacement de corps soignant ou personnel médical en dehors de sa juridiction ( y compris le prolongé à isiro chef-lieu de province) des cadres et autres responsables des structures sanitaires fera l’objet d’une autorisation préalablement livrée par une autorité hiérarchique attitrée.

Docteur MANDANA BAMBENONGA Norbert a rappelé cette disposition vendredi 13 septembre, lors de l’ouverture de la revue semestrielle d’activités des soins de santé primaires exercice 2019, organisée par la Division provinciale de la santé dans la grande salle de l’hôtel Bomukandi dans la ville d’isiro.

Le deplacement intempestif du personnel médical dans les zones de santé est à la base de la contre-performance enregistrée dans plusieurs postes, déplore le patron de la santé dans le Haut-uélé avant d’evoquer un probable remplacement des certains responsables qui seront moins performant.

S’appuyant sur le programme d’action du gouvernement provincial, Docteur Norbert Mandana a dans son discours d’ouverture tracé une ligne de conduite à suivre pour pousser différents intervenants du secteur de la santé à atteindre les résultats fixés à savoir « respecter et faire appliquer les normes et différents textes légaux dans l’exercice de leurs fonctions, assurer un leadership participatif dans la coordination des activités, assurer la gestion transparente, éviter le clientélisme dans le choix du personnel… » a-t-il martelé.

Par l’organisation de la revue semestrielle d’activités de soins, le cadre du plan opérationnel consolidé et validé par l’équipe cadre de la division provinciale de la santé du Haut-uélé, vise plusieurs résultats entre autres évaluer les recommandations de la revue annuelle 2018, les données sanitaires du premier trimestre consolidées et validees, consolider et valider les données de la mise en œuvre des activités du plan opérationnel 2019 des zones de santé et de la division provinciale de la santé du Haut-uélé, sans oublier le plan de redressement pour la mise en œuvre du PAO produit sur base des orientations stratégiques et opérationnelles de la revue semestrielle 2019.

À noter que les assises de cette revue semestrielle est de trois jours soit du 13 au 15 septembre 2019. L’assistance est constituée essentiellement des infirmiers titulaires des centres de santé, médecins directeurs d’hôpitaux généraux et des responsables des zones de santé. Ajouter à cette liste, les administratifs de la division provinciale de la santé ainsi que les responsables des différents programmes du secteur de soins de santé sans oublier nombreux partenaires.

Obama KASORO
Les dépêches de la Tshopo
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *