Banalia: Accusé de détournement par la société civile, le chef de bureau des mines réagit.

BANALIA : ACCUSÉ DE DÉTOURNEMENT PAR LA SOCIÉTÉ CIVILE, LE CHEF DE BUREAU DES MINES RÉAGIT.

Dans un bref entretien avec depechesdelatshopo.com ce mercredi 11 septembre 2019, le ministre provincial en charge des Mines Georges Lomalisa Monde réagit suite à la dénonciation des acteurs de la société civile forces vives de Banalia sur la prestation du chef de bureau des mines nouvellement affecté dans le territoire de Banalia monsieur Abadili Alfani: « J’avais déjà instruit le Chef de la Division afin que ce monsieur regagne le plus rapidement possible kisangani pour qu’il soit auditionné sur les faits lui reprochés. Après quoi une commission descendra sur le terrain pour la confrontation. »

La société civile forces vives de Banalia accuse le chef de bureau des mines de tracasseries, d’usage faux et de détournement des deniers publics.

En réaction, le chef de bureau Abadili Alfani rejette en bloc toutes les accusations et met dans le compte du tribalisme l’action de la société civile forces vives de Banalia.

Blaise Maindo
Correspondant de Banalia.
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *