Tshopo : Mangobo charge l’hon Lotika de plaider pour sa cause.

TSHOPO : MANGOBO CHARGE L’HON LOTIKA DE PLAIDER POUR SA CAUSE.

Poursuivant ses échanges avec ses électeurs dans le cadre des vacances parlementaires, le député provincial élu de la ville de Kisangani honorable Theoveul Lotika Likwela a conféré le samedi 7 septembre 2019 avec les jeunes hommes et femmes de la commune Mangobo.
Cadre choisi, la cour du complexe scolaire opportunité situé au bloc Mituku non loin de la paroisse centrale Méthodiste.

Dans leurs interventions, les participants ont évoqué des problèmes qui constituent le calvaire des habitants de la commune Mangobo notamment le mauvais état des routes, l’intensification du délestage dans la fourniture de l’énergie électrique, l’absence des emplois,…. Autre question soulevée, c’est l’orphelinat natîonal devenu l’ombre de lui-même sans aucune assistance tant des autorités, des partenaires que des hommes de bonne volonté, note le reporter de depechesdelatshopo.com.

En réaction, tout en prenant bonne note des problèmes posés qui figureront dans son rapport, l’honorable Theoveul Lotika Likwela saisit l’occasion pour demander aux habitants de Mangobo de s’intéresser à la politique de leur province en suivant de près les activités parlementaires, les actions du gouvernement provincial et en émettant des critiques et suggestions pour le développement de la tshopo.

L’honorable Theoveul Lotika Likwela qui est aussi Président de la commission PAJ à l’Assemblée provinciale de la tshopo révéle à l’assistance qu’il est ancien habitant de la commune Mangobo plus précisément au bloc Mabudu. D’ailleurs, son certificat de fin d’études primaires, il l’a obtenu au complexe scolaire Maman Mobutu aujourd’hui Marie Antoinette ( orphelinat natîonal).
A ce titre, il comprend bien toutes les préoccupations soulevées.
Signalons que dans son mot d’introduction, l’honorable Theoveul Lotika Likwela a fait la restitution des travaux des sessions extraordinaire et ordinaire de l’organe délibérant provincial marquées essentiellement par l’installation des institutions provinciales. Il n’a pas manqué de vanter les mérites de son mentor l’honorable Jean Bamanisa Saidi.

C’est dans une note de satisfaction que les deux parties se sont séparées avec promesse de se retrouver prochainement pour évaluation.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *