Tshopo : Il faut un grand parti pour poser le problème au niveau national, estime le sénateur Fikiri.

Tshopo: Il faut un grand parti pour poser le problème au niveau national, estime le sénateur Fikiri.

Le senateur Dieudonné Fikili Alimasi, est arrivé en debut d’apres midi de ce jeudi 5 Septembre 2019 dans son fief électoral qui est de la tshopo.

Actualité l’oblige, le reporter desdepechesdelatshopo.com a posé la question au senateur Fikili du pourquoi de silence des sénateurs de la Tshopo face à la sous representation de cette province au gouvernement de Ilunga Ilunkamba.

Le senateur Dieudonné Fikili Alimasi, a de prime à bord indiqué que c’est un probleme de vision. Il y a eu des réunions qu’ils ont eu dans le cadre de la grande orientale démembrée. Selon le senateur, le problème d’isolement de la tshopo doit s’inscrire dans la logique globale.

« Nous avons compris que dans tous les gouvernements qui ont precedé, la Province Orientale était chaque fois marginalisée », fait-t-il savoir. Pour lui, à titre illustratif, la vice-premier ministre occupé par un fils de la Tshopo, mais si vous analysez bien c’était un poste qui planait, car le portefeuille était tenu par d’autres personnes « ministre ».
Les senateurs de l’ex province orientale, pourquoi Fikili, se sont demandé sur ce qui peut être à la base de cette situation qui continue jusqu’aujourd’hui.
C’est parce « ‘qu’au niveau de la Tshopo il n’y a pas un grand parti politique qui est né de la tshopo, grandi dans la Tshopo et canalyse toutes les énergies et toutes les forces de la Tshopo ».
Raison pour laquelle de ces reflexions, il ressort que de gros efforts doivent être fournis. « Vous pouvez crier, vous pouvez dire tout ce que vous voulez, le train continue. On ne va pas revenir uniquement parce que vous etes entrain de crier mais il faut agir! », rapporte le sénateur Dieudonné Fikili.
L’option selon ce dernier, ce sont des actions. L’une des priorités c’est « de commencer à travailler pour la mise sur pied d’un grand parti politique qui soit réellement de la Tshopo et qui canalyse toutes les énergies de la Tshopo, capable de mieux poser le problème au niveau le plus elevé de notre pays.

Le sénateur Dieudonné Fikili Alimasi est le président national du le Front des nationalistes pour la solidarité et le développement (FNSD).

Rédaction
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *