Tshopo : L’hon Lotika plaide pour la baisse des frais exorbitants de l’EXETAT.

TSHOPO : L’HON. LOTIKA PLAIDE POUR LA BAISSE DES FRAIS EXORBITANTS DE L’EXETAT.

Les frais de participation aux épreuves de l’Examen d’État sont inutilement exorbitants. Le député provincial Theoveul Lotika Likwela s’en est rendu compte après avoir fait le recoupement des informations au niveau de l’inspection principale provinciale de l’enseignement primaire, secondaire et Professionnel. C’était dans le but de connaître les éléments qui concourent à la fixation de ces frais. Il a été démontré que ces frais ont des rubriques réparties aux différentes autorités qui augmentent inutilement le montant. Ainsi, l’honorable Theoveul Lotika Likwela se saisit du dossier et promet de plaider, lors de la session de septembre 2019, pour la révision à la baisse desdits frais pour alléger la souffrance des parents d’élèves finalistes.
Il a fait cette révélation samedi 18 août 2019 au cours des échanges qu’il a eus avec la population de la commune tshopo réunie dans une grande salle des conférences se trouvant sur la 2eme avenue. Ce face à face s’inscrit dans le cadre des vacances parlementaires, constate le reporter de depechesdelatshopo.com.

En outre, l’elu de Kisangani et aussi président de la commission PAJ à l’organe délibérant provincial annonce qu’il a déjà élaboré une proposition d’édit portant sur les enfants en conflit avec la loi. Ainsi, il va la présenter lors de la session ordinaire de septembre prochain à l’Assemblée provinciale de la tshopo pour examen et adoption. Cela rentre dans l’une de trois missions constitutionnelles d’un parlementaire à savoir eleborer les lois, pour le cas précis, les édits.

C’était une occasion indiquée pour lui de livrer à la foule venue l’écouter l’économie des travaux de récentes sessions extraordinaire et ordinaire marquées essentiellement par l’installation des institutions provinciales à savoir l’élaboration du règlement intérieur, l’élection des membres du bureau définitif, des commissions permanentes et des groupes parlementaires de l’Assemblée provinciale de la tshopo, l’élection des sénateurs, l’élection du gouverneur et son vice ainsi que l’investiture du gouvernement Walle.

L’honorable Theoveul Lotika Likwela n’a pas manqué de réaffirmer son engagement à mieux défendre l’intérêt des boyomais à la manière de l’honorable Jean Bamanisa Saidi dont il a hérité le siège à l’organe délibérant provincial depuis le 30 mars 2019.

Enfin, il a appelé les habitants de la commune tshopo de suivre de près les activités parlementaires pour juger ceux qu’ils ont élus s’ils sont à la hauteur de leur tâche par la présence régulière aux pleinieres ainsi que la qualité des interventions du haut de la tribune.

En réaction, après avoir remercié et félicité l’orateur pour la qualité de ses prestations à l’Assemblée provinciale, les participants ont présenté différents problèmes qui les agacent : la desserte en électricité, l’eau potable, les routes, le social,…
Toutes ces recommandations vont figurer dans le rapport des vacances parlementaires à présenter à la prochaine session, rassure le député provincial Theoveul Lotika Likwela avant d’annoncer d’être là semaine prochaine dans la commune Mangobo.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *