Tshopo : Un pygmée s’adresse à Fatshi.

TSHOPO : UN PYGMEE S’ADRESSE À FATSHI.

Il s’appelle Gustave Mwenyemali Alimassi. C’est un membre des peuples autochtones mieux pygmées de la République Démocratique du Congo. Au cours d’une interview accordée ce lundi 12 août 2019 à depechesdelatshopo.com, s’exprimant en français, il formule trois recommandations adressées au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et à l’ensemble de la classe politique congolaise.

En premier, Gustave Mwenyemali Alimassi présente la situation des peuples autochtones de la RDC. En dépit de leur position des premiers occupants du pays de Lumumba, ils sont aujourd’hui dépossédés des terres ancestrales. L’agriculture, activité porteuse de croissance, il leur difficile de la pratique. Et pourtant, toute leur survie est liée à la forêt. Mais aussi avec le changement climatique et le flux migratoire, beaucoup de personnes plus puissantes qu’eux envahissent leurs terres pour les activités agro-pastorales.

En deuxième lieu, il parle des droits à l’éducation des enfants pygmées. Que l’État congolais assume pleinement ses responsabilités pour la prise en charge scolaire de ces enfants.
En dernier lieu, Gustave Mwenyemali Alimassi évoque le droit de participation à la gestion de la chose publique. Jusqu’à présent, aucun pygmée ne se retrouve dans les instances de prise de décisions au niveau de la République notamment au sein du gouvernement, les cours et tribunaux, les entreprises du portefeuille de l’État, l’administration publique et autres. Ainsi, il lance un appel aux politiques de réserver un quota pour les peuples autochtones toujours victimes de la discrimination et de la marginalisation. Il existe actuellement quelques Pygmées cadres universitaires qui méritent d’assumer les fonctions de grandes responsabilités.

A noter que Gustave Mwenyemali Alimassi a fait cette déclaration en marge de l’atelier organisé par la dynamique des groupes des peuples autochtones, DGPA s’inscrivant dans le cadre de la commémoration de la journée internationale des peuples autochtones.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *