Tshopo : Langues et cultures des Pygmées au centre de l’atelier de la DGPA.

TSHOPO : LANGUES ET CULTURES DES PYGMÉES AU CENTRE D’UN ATELIER DE LA DGPA.

Le ministre provincial en charge de l’environnement et du développement durable de la province de la tshopo Walter Ngendja Tago a ouvert samedi 10 août 2019 les travaux de l’atelier technique sur l’analyse, le traitement et la validation de la note de position des peuples autochtones en rapport avec l’aménagement du territoire. Cadre choisi, la salle des réunions du CENADEP.
Au cours de ces assises de deux jours, il est question de faire l’état de lieu de la situation des peuples autochtones pygmées en RDC ainsi que présenter les recommandations adressées à la RDC en faveur des peuples autochtones pygmées lors du 4eme cycle de l’Examen Périodique Universel à Genève.
Les participants se pencheront également sur la définition des mécanismes et stratégies pour l’identification, la valorisation et la protection des langues traditionnelles des autochtones pygmées, la présentation à l’opinion tant nationale qu’internationale sur leurs aspirations vis-à-vis de la réforme foncière et de l’aménagement du territoire et enfin la validation des informations sur la monographie des peuples autochtones pygmées, province par province.
Tous ces objectifs ressortent du thème de la journée internationale des peuples autochtones célébrée le 9 août de chaque année, déclare André Safari Muhindo, coordonnateur provincial de la Dynamique des groupes des peuples autochtones dans la tshopo.
A noter que les participants, une trentaine, viennent des organisations de la société civile auxquels il faut ajouter trois délégués des Pygmées.
« Peuples autochtones, héritiers d’une grande diversité linguistique et culturelle, c’est le thème retenu pour la JIPA 2019.

FROK
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *