Tshopo : Des femmes apprennent à fabriquer du charbon vert pour lutter contre la déforestation.

TSHOPO : DES FEMMES APPRENENT À FABRIQUER DU CHARBON VERT POUR LUTTER CONTRE LA DÉFORESTATION.

La fabrication des briquettes biomasses, communément appelés « makala ya bumba », c’est sur quoi a porté la formation de trois jours organisée par l’agence belge au développement, ENABEL à l’intention de 30 femmes venues de différentes associations, confessions religieuses, élèves des filières techniques, et autres. Toutes étaient à l’école du savoir.

L’argile, les déchets ou mieux les poussières des charbons de bois et l’eau de brassage ( mayi ya lotoko) , ces trois éléments constituent les matières premières utilisées dans la fabrication du charbon vert. A en croire le formateur, Lucien MASENENZHO, l’opération consiste à moudre l’argile sec, mélangé au déchet de braise et y verser l’eau debrassage. Après avoir remué plusieurs fois, vient l’étape de la mise en forme des briquettes biomasse. A en croire l’expert de l’ENABEL Prosper MATONDO, ce mélange réduit sensiblement la charge d’achat des braises ordinaires et préserve ainsi la forêt. L’usage des briquettes biomasses contribue aussi efficacement à la gestion des déchets.

Au cours de cette formation, les participantes ont également appris comment se servir des déchets d’épis de maïs, des écorces d’arachides, de la canne à sucre, du café, des dechets des planches après sciage et bien d’autres comme bois de chauffe. Toutes ces pratiques contribuent efficacement à la lutte contre la déforestation.

La prochaine étape va consister à la fabrication des foyers améliorés. Le centre monseigneur GRISON à simisimi situé au quartier plateau médical dans la commune Makiso/ Kisangani a servi de cadre à cette importante formation. Mille femmes, tel est le nombre visé par ENABEL dans cette série de formations qui n’est qu’à sa deuxième phase. La finalité c’est parvenir à une gestion durable de la forêt, mais aussi l’économie dans le ménage, la création de l’emploi, et la conservation et recyclage des déchets . La briquette biomasse peut se mélanger à la braise pour la cuisson dans un foyer améliorer. Ceci est l’une des techniques de recyclage des déchets biodégradables pour fabriquer les charbons verts. ( (Makala ya bumba).

Thethe Bongundja. Femme Reporter.
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *