Tshopo : Wallimetrie, outil de contrôle citoyen des actions du gouvernement Walle lancé. Que vise la Lucha?

TSHOPO : WALLEMETRIE, OUTIL DE CONTRÔLE CITOYEN DES ACTIONS DU GOUVERNEMENT WALLE LANCE. QUE VISE LA LUCHA?

Comme annoncé dans les réseaux sociaux, le mouvement citoyen La lutte pour le changement, en sigle LUCHA, a lancé ce jeudi 18 juillet 2019 la Wallimetrie. C’est au cours de la déclaration rendue publique à la place des Martyrs de Kisangani. Wallimetrie, selon la LUCHA est un outil de contrôle citoyen des actions du gouvernement Walle. Une copie de ladite déclaration est parvenue à la rédaction de depechesdelatshopo.com.
Voici l’intégralité de cette déclaration.

DÉCLARATION DE PRESSE N°001/LUCHA/KISANGANI/18/07/2019

WALLEMETRIE : La Lucha/KISANGANI se dote d’un baromètre de Contrôle, Suivi et Évaluation du Programme du nouveau gouverneur de la Tshopo

La Lucha/Kisangani a suivi de près, l’organisation des élections du gouverneur et vice-gouverneur de la province de la Tshopo. Pour rappel, elle a eu à organiser à posteriori de celles-ci, plusieurs actions pacifiques (notamment :lettres ouvertes aux élus provinciaux) pour obtenir des députés provinciaux, l’élection d’un Gouverneur compétent, honnête, imbibé de la bonne gouvernance, à même de booster le décollage tant attendu de la province. Après l’élection de Monsieur Louis-Marie WALLE LUFUNGULA et Maurice ABIBU SAKAPELA, respectivement, Gouverneur et Vice-gouverneur de province, elle a continué à scruter de très près la composition du gouvernement provincial, puis le programme de ce dernier ayant concouru à son investiture par l’Assemblée Provinciale.

L’autopsie de ce programme laisse transparaître que le troisième Gouverneur de la Tshopo entend prioriser entre autre: la restauration de l’autorité de l’Etat; la traque des groupes armés ; l’éradication des barrières illégales ; la relance de l’agriculture et de la pêche pour garantir la sécurité alimentaire à la population ; l’élaboration d’une politique de couverture en desserte en eau potable ; la réhabilitation de la voirie urbaine, des routes d’intérêt provincial et celles de desserte agricole ; la réhabilitation des bâtiments publics, l’informatisation de l’administration publique et le renouvellement du charroi automobile de la province ; l’aménagement des sites touristiques ; l’adaptation du système éducatif aux besoins de la société, l’amélioration de l’administration des soins de qualité aux malades, la réhabilitation des infrastructures sportives et des homes des vieillards ; la promotion des droits de la femme, famille et enfant ; ainsi que la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement.

Ce programme qui du reste paraît si ambitieux, nécessite la réunion de la bonne volonté politique, la mobilisation des ressources (matérielles, humaines et financières), et la bonne gouvernance provinciale pour sa matérialisation.

En plus du contrôle parlementaire exercé par des députés provinciaux, la conjonction des efforts pour un contrôle citoyen de l’exécution de ce programme sous le leadership de la Lucha/Kisangani s’avère imminente afin de rendre le nouveau patron de la province redevable vis-a-vis de la population, bénéficiaire direct du dit programme.

A cet effet, s’appropriant le programme du Gouverneur WALLE, la Lucha Kisangani entend ne ménager aucun effort, pour suivre à la loupe sa réalisation. Elle met donc en place un baromètre citoyen (Wallemetrie), qui lui permettra de répertorier, analyser et évaluer les actions du gouvernement provincial. Le cas échéant, elle enclenchera des actions de terrain pour rechercher la promotion du bien être collectif de la population de la Tshopo.

En définitif, La Lucha/Kisangani invite le Gouverneur WALLE LUFUNGULA et tous les membres de son gouvernement à déclarer leur patrimoine familial conformément à l’article 24 de la loi sur la libre administration des provinces, afin de donner des premiers signaux de leur volonté politique d’imprimer une gestion orthodoxe de la Res Publica. A défaut de le faire dans le délai imparti (30 jours qui suivent leur entrée en fonction), elle déclenchera des actions pacifiques pour exiger leur démission.

Fait à Kisangani le 18 juillet 2019
Pour la Lucha/Kisangani
Mabela Jedidia
Militant.

La rédaction de Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

1 thought on “Tshopo : Wallimetrie, outil de contrôle citoyen des actions du gouvernement Walle lancé. Que vise la Lucha?

  1. Cet outil sera désormais mis en œuvre pour suivre à la loupe la gestion de la province sous le nouveau leadership du gouverneur WALLE.
    Merci à dépêche de la Tshopo pour ma spontanéité dans la publication des actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *