Tshopo : Conflit d’exploitation forestière à Basoko, une délégation du gouvernement Walle sur terrain pour une solution.

TSHOPO: CONFLIT D’EXPLOITATION FORESTIÈRE A BASOKO, UNE DÉLÉGATION DU GOUVERNEMENT WALLE SUR TERRAIN POUR UNE SOLUTION.

Après la suspension il y a quelques jours des activités de la Société chinoise « Forestière pour le Développement du Congo (FODECO) » par le Gouverneur de la Province de la Tshopo, Louis-Marie Walle Lufungula, à la suite de nombreuses plaintes des communautés de Yaliwasa, une délégation du Gouvernement Provincial séjourne depuis le lundi 8 juillet 2019 dans la cité de Basoko, située à 270 kilomètres de Kisangani en aval du fleuve Congo.

Conduite par le Conseiller du Gouverneur en charge de l’Environnement, l’Ingénieur Dieu-Merci Assumani Angbonda est accompagné de Maître LOFANGA Jean-Claude, Guy LIKAYA et Jean de Dieu MALONGOLA, respectivement Conseiller Juridique du Gouverneur, Inspecteur Forestier de la Coordination Provinciale de la Tshopo et Expert de l’Union pour le Développement de Basoko (UDEBA, une association des filles et fils du Territoire de Basoko qui a porté plainte contre la FODECO).

Le but de cette mission est d’écouter toutes les parties au conflit qui oppose depuis deux ans la société susmentionnée et les communautés locales de la Chefferie des Yaliwasa, dans le Territoire de Basoko, pour non-respect des cahiers de charge et exploitation abusive forêts. Ce dossier a fait l’objet des plusieurs memoranda, dont celui de l’UDEBA.

Pour le Chef de la délégation, « l’Etat Congolais en matière des conflits forestiers manifeste un double intérêt à la fois protecteur juridique, dans la mesure où il consiste en la vulgarisation des lois et règlements qui régissent le pays dans les domaines forestiers et qu’en tranchant correctement le conflit forestier, il protège les biens des tiers, ainsi que social car il maintient la paix sociale. Voilà pourquoi la délégation est mixte », a-t-il martelé.

Au cours de cet entretien à bâton rompu avec le correspondant local de depechesdelatshopo.com ce mardi 9 juillet 2019, l’Ingénieur Dieu-Merci Assumani ajoute que sa délégation va effectuer une descente sur terrain à Yaliwasa pour échanger avec les parties en conflit dans le but de baisser la tension et trouver un terrain d’entente. Bref, la conciliation, la négociation et la médiation, dans le cadre de la gestion alternative des conflits d’exploitation forestière.

Augustin Tsheza
Correspondant de depechesdelatshopo.com à Basoko.
Les dépêches de la tshopo.
+243 81 270 61 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *