Tshopo : Le passage de Félix TSHISEKEDI à l’UNIKIS promet

TSHOPO : CE QU’IL FAUT RETENIR DE LA VISITE DU FÉLIX TSHISEKEDI À L’UNIVERSITÉ DE KISANGANI.

Le premier passage au chef-lieu de la province de la tshopo du président de la république restera à jamais dans les annales de l’Université de Kisangani. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en a profité pour visiter et échanger avec enseignants et étudiants de la troisième université du pays.

Dans sa communication faite à l’esplanade du Bâtiment administratif de l’Université de Kisangani, le premier citoyen congolais a appelé les étudiants à revenir au bon sentiment. Car, ils constituent l’avenir de demain. À ce sujet, ils doivent se comporter en bons citoyens pour servir de modèle dans la societé.
Le chef de l’Etat a promis de réhabiliter les homes complexe Elungu et de reinstaurer l’octroi des bourses d’études aux étudiants du pays pour le compte du gouvernement.

En ce qui concerne les enseignants, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo rassure que le gouvernement de la république qui sera mis en place mettra toutes les batteries en marche pour qu’ils travaillent désormais dans de bonnes conditions avant de les exhorter à fixer le prix du syllabus à un coût raisonable ne dépassant pas 5.000 Francs congolais pour assouplir les charges des parents.

L’allocution du président de la république a été frénétiquement bien applaudie par les étudiants de l’Unikis qui n’ont pas hesité à féliciter non seulement la communication du président de la république mais surtout sa présence physique sur cette coline inspirée pour se rendre compte de l’effectivité de la reprise des activités académique après deux mois de grève des enseignants.

En rappel, la tripartite de l’UNIKIS constituée de notemment de l’Apukis, Asukis, Pato exigeait relocalisation des etudiants logeant le home complexe Elungu, ainsi que l’indemnisation du personnel enseignant et Administratif ayant perdu des biens constitués des engins roulant qui étaient vandalisés par un groupe d’étudiants lors d’une manifestarion.
Dieu merci, grâce à la médiation de l’archevêque de Kisangani Monseigneur Marcel Utembi Tapa, la  présidence de la république, tous les biens perdus ont obtenu réparation sauvant ainsi l’année blanche qui était à la porte de l’Université de Kisangani pour l’année académique 2018-2019. L’appui du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo rentre dans le cadre de sa vision salvatrice dénommée « le peuple d’abord »

L’UNIKIS établissement universitaire public qui réunit annuellement près de 11.000 étudiants et un millier d’enseignants et Administratifs. Elle compte huit facultés et une école supérieure de l’hôtellerie et tourisme.

Obama KASORO
Les dépêches de la Tshopo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *